BLOGUE

Je cherche

Sep 16

Communiquer avec votre bébé grâce au langage des signes

La communication avec bébé n’est pas toujours facile. Ça serait tellement plus facile s’il pouvait parler. Et bien c’est pratiquement possible! De plus en plus de familles utilisent une forme de langage des signes pour communiquer avec bébé.

Bien sûr, on comprend la plupart du temps les besoins de notre bébé. Mais imaginez que votre petite de 11 mois vous indique par un mouvement de mains qu’elle désire que vous lui rechantiez la chanson que vous venez de terminer! Ou que votre petit de 8 mois utilise un geste pour vous signifier qu’il veut du lait. C’est ce que la communication par signes permet.

Cette technique a été découverte par des chercheurs auprès d’enfants sourds-muets il y a plus de vingt ans. Ils se sont aperçus que ces enfants commençaient à « parler » avec leurs parents autour de 7-9 mois plutôt que les habituels 12-18 mois. Et ça fonctionne aussi avec les enfants « normaux ».

La raison est simple. Il semblerait que les aptitudes pour le langage se développent très tôt chez les bébés. Bien avant qu’ils aient la motricité nécessaire pour coordonner les muscles de la langue et des cordes vocales. Par contre, la motricité des petites mains est déjà bien développée lorsque la capacité pour le langage apparaît. Donc, si le bébé ne peut pas dire « lait », il peut faire un geste qui veut dire la même chose!

Les ressources pour apprendre à utiliser la langue des signes avec son bébé abondent. On trouve dans la plupart des villes des ateliers de formation. Il y a aussi de nombreux livres disponibles. Et pour le vocabulaire de signes, il y a les dictionnaires en ligne.

Mais à la base, c’est très simple. Il suffit de débuter avec un petit nombre (2-3 signes) pour les activités communes comme « lait », « manger » ou « encore » et de les utiliser chaque fois que l’occasion se présente. Lorsque bébé commence à les utiliser, on introduit de nouveaux signes pour élargir le vocabulaire.

Parmi les clés du succès, on retrouve la constance et la continuité. Ceci veut dire être constant dans la manière qu’on fait le signe, mais aussi dans les contextes où vous utilisez les signes. Par exemple, si vous avez introduit le signe « lait », faites celui-ci chaque fois que vous lui offrez du lait. Et faites le signe toujours de la même manière. Cela facilite la reconnaissance du signe par l’enfant et l’association du signe à son contexte d’utilisation.

L’autre niveau où la constance est un gage de succès, c’est entre les différents intervenants auprès du bébé. Plus il y a de gens dans l’entourage du bébé qui signent avec lui, plus celui-ci sera porté à utiliser les signes pour communiquer. D’une certaine manière, on pourrait parler d’un principe d’économie : le vocabulaire gestuel devient plus « payant » puisqu’il lui permet de communiquer avec plus de personnes.

Il vaut donc la peine d’initier et d’expliquer les bases de la démarche aux personnes qui interagissent le plus souvent avec bébé : votre partenaire, les frères et sœurs, les grands-parents, et bien sûr, votre nounou. Ne soyez pas surpris par les réactions de méfiance. Ou si l’on vous pose la question si cela ne risque pas de retarder le développement du langage parlé. (La réponse est non, c’est plutôt le contraire.)

Si bébé signe déjà, la persuasion est la plupart du temps facile. Sinon, ça demande parfois un peu plus d’efforts. Mais une recherche vidéo sur YouTube pour montrer la réalité des résultats de la technique vous aidera a les convaincre.

Et rassurez-vous, cela ne rend pas la tâche de trouver une nounou pour prendre soin de bébé plus complexe. Une nounou qui s’intéresse à vos enfants devrait être heureuse de développer la technique pour une communication plus harmonieuse.

Comme je l’ai expliqué, la pratique est à la base très simple. Si l’intérêt et l’ouverture sont là, vous n’aurez qu’à lui montrer les signes que vous utilisez, ainsi que les occasions dans lesquelles vous les pratiquez. Il est important de lui indiquer aussi ceux que bébé est susceptible d’utiliser, en soulignant la manière dont il peut les faire. (Il est normal pour bébé de ne faire qu’une approximation du signe que vous lui faites.)

Vous verrez que votre nounou appréciera cet outil de communication supplémentaire. Et le développement du langage signé sera beaucoup facilité grâce à la continuité dans la communication gestuelle.

Francis Lacoste s’intéresse au langage des signes pour les bébés depuis plus de 6 ans. Il a utilisé cette technique avec ses trois garçons et a écrit un petit guide pratique pour aider les parents qui voudraient faire de même. Vous pouvez le rejoindre sur Twitter @SignerAvecBebe Photo par _David Van Horn_ utilisée sous licence _cc-by_.

Commentaires

commentaires