BLOGUE

Je cherche

May 9

Décisions, décisions, décisions …

Décisions, décisions, décisions … Nous prenons de nombreuses décisions chaque jour. Ça commence au moment où nous nous réveillons (que manger au petit déjeuner, que préparer pour le diner des enfants, comment s’habiller) et cela ne fait qu’accélérer à partir de là.

Nous savons que nous prenons beaucoup de décisions chaque jour, mais saviez-vous (asseyez-vous pour digérer cette information) que certaines études disent quun adulte prend en moyenne 35 000 décisions par jour! Cela fait beaucoup de décisions. Même si le nombre n’est pas si élevé, il n’est pas étonnant qu’il y ait quelque chose appelé « la fatigue décisionnelle ». C’est le fait que plus nous prenons de décisions, moins elles sont bonnes.

Alors, que peut-on faire? Ne peut pas décider? Nous recommandons (1) de réduire au minimum le nombre de décisions que vous devez prendre chaque jour; (2) de minimiser activement et gérer la fatigue décisionnelle et (3) de simplement le faire: faites un choix. Plus facile à dire qu’à faire? Voici quelques façons d’y arriver:

Minimisez le nombre de décisions

Nous aurons toujours à faire face à un nombre impressionnant de décisions à prendre, mais il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour faciliter les choses. Prenons les vêtements par exemple. Si vos enfants sont dans une école qui impose un uniforme, vous connaissez les joies de ne pas avoir à choisir une nouvelle tenue tous les jours. Cela peut fonctionner aussi pour les adultes. Développez votre « uniforme de travail», comme par exemple un ensemble de tailleurs simplement assortis avec des foulards, et réduisez ainsi un certain nombre de décisions dès le départ.

Prenez les meilleures décisions possibles en minimisant la fatigue décisionnelle

Plus nous prenons de décisions, plus nous nous fatiguons. Par conséquent, prenez vos décisions les plus importantes aussi tôt dans la journée que possible. Vous pouvez aller plus loin et reconnaître les grandes décisions que vous allez devoir prendre et, si possible, remettez-les au lendemain matin. Limitez le nombre d’options que vous avez … choisir entre quelques options est beaucoup plus facile qu‘entre beaucoup. Avoir moins d’options vous permet également de réunir davantage d’informations sur chaque option.

Faites-le: prenez une décision

Chaque décision est un choix. Alexandra Stoddard, une philosophe contemporaine de l’art de vivre, auteur de nombreux livres à succès, a écrit sur ce sujet. Elle parle de l’impact émotionnel négatif qui peut résulter de ne pas prendre de décision. Un collègue de travail m’a donné le même conseil: toute décision, même si elle s’avère plus tard ne pas être parfaite, est meilleure que pas de décision. Pensez-y. Pouvez-vous identifier les récentes décisions que vous avez mis beaucoup de temps à prendre, pour finalement ressentir un grand soulagement lorsque vous l’avez fait? Tirez-en une leçon et affrontez vos décisions, vous vous sentirez mieux.

Prendre des décisions, au plus que pluriel, est un privilège de la vie moderne, mais peut aussi être un fardeau. Vous aurez toujours beaucoup de décisions à prendre. Vous prendrez de bonnes décisions et probablement parfois de moins bonnes décisions. Le mieux que vous puissiez faire est de réaliser que la prise de décision est une compétence essentielle dans le monde d’aujourd’hui et qu’une approche délibérée vous permettra de prendre les meilleures décisions possibles.

S’il y a une décision facile à prendre, c’est d’utiliser SOSgarde.ca pour tous vos besoins d’aide à domicile! SOSgarde.ca est un portail canadien conçu pour vous aider à trouver des aides à domicile près de chez vous, facilement et rapidement. L’aide dont votre famille a besoin est à un clic de souris.

Commentaires

commentaires