BLOGUE

Je cherche

Jul 19

Que faire si mon enfant déteste les camps de vacances?

Et oui, il y a des enfants qui ne sont pas impatients de partir en camp de vacances. Pour moi, ce sont mes meilleurs camps de vacancessouvenirs d’enfance. Je chante encore régulièrement les chansons apprises autour des feux de camp et c’est en camp d’été que j’ai rencontré ma meilleure amie de plus de 20 ans. Pourtant je me rappelle que mes débuts n’ont pas été brillants. Peur de quitter la maison, de ne connaitre personne, peur de l’inconnu… mais je suis bien tombée. Un camp dans une superbe nature, des activités sportives géniales, des moniteurs que j’avais hâte de revoir chaque année. Bref, je ne sais pas comment j’aurais grandi sans mes séjours en camps de vacances que j’attendais toute l’année.

Il est clair que les séjours en camp de vacances, quand le camp correspond à l’enfant, sont bénéfiques. Ils développent l’indépendance et la confiance en soi, permettent de sociabiliser sans être sous le parapluie des parents, apprennent à vivre en groupe et sont l’occasion de pratiquer de nouvelles activités et de forger des souvenirs et des amitiés qui dureront toute une vie.  

Cependant, certains enfants sont extrêmement anxieux de quitter leur famille et auront besoin de plus de préparation que d’autre. Alors comment faire pour convaincre votre tête blonde ? Voici quelques pistes:

  • Si ce qui inquiète votre enfant est de dormir loin de la maison, préparez-le doucement en lui faisant passer la nuit chez ses grands-parents ou autres membres de la famille qu’il connaît bien. Puis deux nuits. Avant qu’il le réalise, il sera tout à fait à l’aise avec l’idée de dormir loin de vous.

  • Préparez-le aux activités de groupe et à l’esprit camps de vacances en l’envoyant d’abord dans des camps de jour, où il pourra vivre des aventures ou se livrer à ses activités préférées toute la journée sans pour autant vraiment quitter la maison.    
  • Inscrivez-le ou la à une association ou groupe qui a des activités toute l’année et organise des camps durant les vacances, comme les scouts par exemple.  Les autres enfants, les accompagnateurs et les activités lui seront alors familiers et le stress s’en trouvera diminué.
  • Une autre façon d’aider votre enfant à s’enthousiasmer pour son camp de vacances est de le laisser choisir son camp. Quelles que soient ses passions, il y a aura un camp qui correspondra à ses goûts et lui offrira l’expérience de ses rêves. Faites des recherches sur la toile (par exemple sur le site de l’association des camp du Québec) ensemble et commencez à faire monter son enthousiasme. Si vous êtes enthousiaste, il le deviendra aussi.  
  • Complotez sans honte avec les parents de ses meilleurs ami–e- s pour organiser des vacances ensemble. La timidité, l’anxiété et le manque de la maison seront plus vite oubliés avec la complicité de ses amis.  

Prenez le temps d’aider votre enfant à vaincre son appréhension des camps de vacances, il vous remerciera plus tard.  Ce sont des moments uniques et magiques dont ils chériront le souvenir pour le reste de leur vie.  Pour leur en donner un avant-goût, regardez ces vidéos de chansons de camp avec eux !

SOSgarde.ca est un portail canadien conçu pour vous aider à trouver des aides à domicile près de chez vous, facilement et rapidement. L’aide dont votre famille a besoin est à un clic de souris.

Commentaires

commentaires