BLOGUE

Je cherche

Sep 26

Trois approches pour éviter la guerre des devoirs

Le meilleur moyen d’éviter une guerre étant d’en supprimer la cause,  la clé pour éviter le cauchemar des devoirs estUntitled design de les rendre indolores et amusants.  Et en tant que parent, il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour aider votre enfant à les aborder sereinement. Étudier à la maison contribue largement à la réussite scolaire qui elle-même influence la satisfaction de soi et la confiance en soi.  Bien sur, plus l’enfant est petit, plus le regard des parents est fondamental car le bout de chou n’a pas les yeux fixés sur les enjeux de carrière professionnelle mais souhaite faire plaisir à ses parents. C’est donc à vous de promouvoir le goût de l’apprentissage et d’aider l’enfant à en intégrer la routine. Tout d’abord en aidant votre enfant à s’organiser efficacement, en montrant l’exemple, puis surtout en l’accompagnant.  Attention, je ne dis pas en l’aidant mais bien en l’accompagnant!

1. Aidez votre enfant à s’organiser

La dernière chose dont votre chère tête blonde aura envie en rentrant de l’école est de commencer à faire ses devoirs. L’idéal pour qu’il puisse travailler efficacement et se concentrer est de le laisser se détendre, voire se défouler, et vous raconter sa journée en grignotant un en-cas nutritif.  Instaurez une heure fixe à laquelle il est temps de commencer les devoirs. Cela deviendra rapidement une habitude de simplement commencer à étudier.

Organisez un endroit dédié et au calme où votre enfant pourra se concentrer et être à l’abri des distractions. Pas de télé ou de téléphone! Prévoyez un bureau ou son équivalent pour qu’il soit confortable et ne s’endorme pas allongé sur on lit. Si possible, assurez-vous qu’il a toutes ses fournitures scolaires en double de ce qu’il a à l’école.

Passez en revue avec lui la liste des devoirs à faire et aidez-le à prioriser les choses, en commençant par les activités qui demandent le plus d’efforts tandis que son énergie est au maximum. Veillez aussi à étaler les « gros » projets pour éviter la panique du vendredi soir.  Petit à petit, laissez-le proposer comment il compte aborder ses devoirs et n’hésitez pas à le féliciter abondamment au fur et à mesure qu’il intègre cette priorisation.

Venez le voir toutes les 20 minutes pour vous assurer qu’il progresse et l’encourager à faire une pause. Faites des étirements ensemble ou un peu de yoga pour faire circuler le sang et le détendre, et offrez lui une friandise à sucer. La bouche étant pleine de terminaisons nerveuses, cela aidera son cerveau à rester actif.

2. Montrez l’exemple

Les enfants observant et imitant souvent les adultes, et surtout leurs parents, vous pouvez jouer un rôle fondamental d’exemple et prenant la simple habitude de vous poser et de faire vos « devoirs » ou de lire au moment où votre enfant s‘attelle aux siens.

Tout d’abord cela contribuera au calme dans la maison, mais cela lui montrera aussi que c’est une activité de grand de se poser et de faire ses devoirs.  Et avouons-le, ce serait une bonne habitude à prendre que de faire ses comptes, vérifier ses relevés de banque ou mettre à jour sa liste de course régulièrement! Et pourquoi pas, s’attaquer à cette pile de livres que vous vous promettez de lire depuis longtemps.  Vous pourriez-même mettre ce temps à profit pour terminer vos projets comme d’apprendre une langue étrangère!

3. Accompagnez-le

Bien sur, il ne suffit pas de créer un environnement propice et de montrer l’exemple. Assurez-vous d’accompagner votre enfant comme il en a besoin. Chaque enfant est différent et leurs besoins évoluent dans le temps. Commencez en vous assurant que tous les devoirs bien faits et faites réciter les leçons. N’hésitez pas à poser des questions style jeu télévisé pour vous assurer que tout est bien compris. Utilisez des accessoires amusants comme des lettres en nouilles ou en céréales pour tester l’orthographe ou dictez la composition du souper par exemple. Félicitez souvent et beaucoup les choses positives.  Vous pourriez même mettre en place un système d’étoiles et de tableau d’honneur avec comme récompense à la clé de choisir le dessert du souper du dimanche ou quel film vous irez voir.

Si vous êtes fière de votre enfant, il sera fière de lui et c’est une sensation agréable qu’il voudra reproduire en faisant ses devoirs avec intérêt. Réussir à l’école en sera facilité et les bonnes habitudes de réussite scolaire étant souvent liées à celles de la réussite professionnelle, vous contribuez donc à inculquer des leçons de vie à votre enfant, tout en évitant la guerre des devoirs au quotidien!

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est à la recherche d’une nounou, consultez les candidats qualifiés dans votre région sur www.sosgarde.ca. SOSgarde.ca est un portail canadien conçu pour vous aider à trouver des aides à domicile près de chez vous, facilement et rapidement. L’aide dont votre famille a besoin est à un clic de souris.

Commentaires

commentaires